L’usage du bois, par Hardel et le Bihan

L’architecture du « Passage » à Montreuil, imaginée Hardel et le Bihan se distingue par l’omniprésence du bois, qui souligne l’enveloppe claire et simple du bâtiment. Un matériau comme un fil conducteur dans les divers projets des architectes:

“ En termes de matériaux, nous avons volontairement opté pour une palette restreinte et cohérente, des matériaux bruts de grande qualité à l’extérieur, à l’intérieur, du sol au plafond. La structure est mixte béton et bois ; les épines et traverses de la façade en aluminium pour la finesse ; le bois toujours présent, fil conducteur chaleureux au sein de la combinaison verre-aluminium-béton.

Dans la hauteur, la trame fine de l’enveloppe se prolonge en garde-corps vitré sans lisse haute pour exprimer un couronnement évanescent, in-fine, accueillant la vie sur les toits, les échappées visuelles vers le grand paysage et la vie à l’air libre.

Le choix du bois permet de limiter l’impact carbone de ce bâtiment vertueux et frugal, dans ses modes constructifs comme dans ses futures consommations énergétiques.”

Hardel et le Bihan