Les terrasses du Passage

Près de 900 m2 de terrasses végétalisées ont été prévues sur les toitures de l’immeuble de bureaux « Le Passage » à Montreuil. Organisées sur deux étages et accessibles depuis les bureaux, ces espaces ouverts sur le ciel permettent de se retrouver et échanger en fin de journée, mais aussi de prolonger l’espace de travail sur l’extérieur.
Une connexion internet optimale, des assises confortables et des espaces intimes séparés par des jardinières permettent de travailler sereinement ou d’organiser des réunions en plein air.

Plus que jamais, la nature en entreprise s’impose comme essentielle au bien être des actifs. Terrain fertile de rencontre et de respiration, elle participe à l’éclosion d’idées nouvelles. Selon une étude réalisée par l’Ifop, 80% des idées innovantes naissent d’échanges impersonels et non derrière un ordinateur.

La terrasse du 5ème étage, offrant une vue panoramique sur les toitures, accueillera une caféteria, des jardinières et des circulations en bois et gazon. La mise en lumière créée par BOA apportera une athmosphère intime de guinguette pour les soirées.

Publié le
Catégorisé comme Non classé

L’usage du bois, par Hardel et le Bihan

L’architecture du « Passage » à Montreuil, imaginée Hardel et le Bihan se distingue par l’omniprésence du bois, qui souligne l’enveloppe claire et simple du bâtiment. Un matériau comme un fil conducteur dans les divers projets des architectes:

“ En termes de matériaux, nous avons volontairement opté pour une palette restreinte et cohérente, des matériaux bruts de grande qualité à l’extérieur, à l’intérieur, du sol au plafond. La structure est mixte béton et bois ; les épines et traverses de la façade en aluminium pour la finesse ; le bois toujours présent, fil conducteur chaleureux au sein de la combinaison verre-aluminium-béton.

Dans la hauteur, la trame fine de l’enveloppe se prolonge en garde-corps vitré sans lisse haute pour exprimer un couronnement évanescent, in-fine, accueillant la vie sur les toits, les échappées visuelles vers le grand paysage et la vie à l’air libre.

Le choix du bois permet de limiter l’impact carbone de ce bâtiment vertueux et frugal, dans ses modes constructifs comme dans ses futures consommations énergétiques.”

Hardel et le Bihan

Publié le
Catégorisé comme Non classé

Portrait de Samuel Petite, Coach sportif à Montreuil

Samuel Petite, ceinture noire de Ju Jitsu Brésilien et de Luta Livre, est le fondateur de la District Training Zone à Montreuil.

Du Yoga au MMA

Inspiré par les salles de sport américaines, Samuel a imaginé un club de sport pluridisciplinaire. On y retrouve 2 pôles principaux: la préparation physique et le bien être avec les disciplines comme le cross training, le yoga, le Pilates flow ou le running et un pôle combat, de la boxe anglaise au MMA, en passant par le Ju Jitsu. La salle dispose même d’un préparateur mental pour aider à exploiter au maximum ses ressources et d’un Osthéopathe qui consulte ponctuellement sur place.

« Avec un même forfait, un adhérant motivé peut s’entraîner toute la journée. Il peut commencer sa session par une séance de yoga le matin, puis enchainer sur un combat de Ju Jitsu l’après midi par exemple. »

Chaque discipline est encadrée par des professionels, anciens ou actuels compétiteurs, qui proposent également des coaching personnalisés. Il n’est pas rare que les adhérents se lancent dans la compétition, stimulés par cet encadrement de qualité!

Une grande variété de profils

L’effet le plus notable de cette pluridisciplinarité, c’est la mixité des profils qui fréquentent la salle. A l’image de la ville de Montreuil, des échanges se créent dans un esprit de convivialité, de bienveillance et de respect.

« Cette diversité, cet aspect social c’est vraiment ce que recherchent les gens aujourd’hui. Faire du sport mais aussi échanger, boire un jus dans l’espace de détente. L’idée c’est aussi de transmettre une philosophie de vie sur plusieurs niveaux: Faire du sport oui, mais aussi bien manger, prendre soin de soi, gérer son stress… On a plein de fighters qui se mettent au yoga et se retrouvent à faire du chien tête en bas dans la cage (Cage de MMA, une des rares en France), ce qui aurai été impensable il y a quelques années! « 

A l’avenir, Samuel aimerai remettre en place des séjours sportifs en France ou à l’étranger. Son épouse, coach également, proposait notamment avant la crise du COVID-19 des séjours de Trail dans la nature en Haute Savoie. Une autre manière de créer du lien, de fidéliser les adhérents et de partager une experience commune.
Samuel a également pour ambition d’agrandir ses locaux à Montreuil et, pourquoi pas, s’implanter dans d’autres villes…

Publié le
Catégorisé comme Non classé